Confiez l’organisation des obsèques à une société de pompes funèbres

La perte d’un proche est un moment difficile et douloureux. En raison de la peine que vous ressentez, il n’est pas toujours facile d’organiser les obsèques du défunt. Cependant, il est de votre devoir (que vous soyez de la famille et/ou des amis) de s’occuper des funérailles. Voici ce qu’il faut faire : choisir un cercueil, trouver un moyen de transport pour le corps, contacter la rubrique nécrologie…

Quelles sont les dernières volontés de la personne décédée ?

Saviez-vous que le choix des obsèques revient de droit au défunt lui-même. D’après la loi, le non-respect des dernières volontés de l’individu est un délit. Les proches risquent d’encourir des sanctions pénales si elles ne suivent pas les recommandations du décédé.

Pour connaître le type de funérailles de son choix, il suffit de consulter ce qui est cité dans son testament ou ce qu’il a exprimé durant son vivant. Est-il question d’inhumation ou de crémation ? Dans le premier cas, la personne a-t-elle mentionné un type de cercueil précis ? Dans le second cas, a-t-elle évoqué un lieu pour la dispersion de ses cendres ? Il est aussi possible que le défunt ait décidé de faire un don d’organe, de recourir à des soins de conservation de son corps ou de l’offrir à la science.

Pour faciliter la tâche, certains individus se chargent de l’organisation des funérailles avant leur mort. Pour ce faire, ils ont recours à une assurance obsèques. Ainsi, la famille n’a plus qu’à contacter la société au décès de la personne. Le principal avantage de cette option c’est que le défunt a déjà tout réglé.

Les rôles des différents membres de la famille lors de la planification des funérailles ?

Dans le cas où l’individu n’a laissé aucune consigne, c’est à ses proches de décider de la nature des obsèques. Il est aussi de leur devoir de faire appel à une société de pompes funèbres. Selon la loi, l’ordre hiérarchique de la famille responsable de ces préparatifs est la suivante :

  1. l’époux ou l’épouse

  2. les enfants

  3. les parents

Il est important de préciser qu’en cas de conflit, l’affaire est remise entre les mains du juge d’instance. Ce dernier devra rendre un verdict dans les 2 jours qui suivent.

Que faire lorsque le défunt n’a aucune famille ?

Il s’agit d’un cas plutôt rare. Si le conjoint, les enfants et/ou les parents de la personne se désintéressent de l’organisation des funérailles ou si celle-ci n’a aucune famille, ses proches et ses amis peuvent s’en charger. Dans le cas où le défunt ne possédait aucune source de revenus, la commune assure la préparation des funérailles à faible coût. Elle fournira le personnel nécessaire pour cette opération, le cercueil, la voiture (pour le transport du corps)…

Pour quelles raisons faire appel à une compagnie spécialisée dans ce domaine ?

Pour parfaire la planification des obsèques, on fait généralement appel à une société comme les pompes funèbres LUCIEN DUBOIS. L’expertise et le savoir-faire de cette entreprise vous garantiront des funérailles dignes de vos attentes et vous permettront de vous focaliser sur la cérémonie proprement dite. Voici une liste des prestations proposées par ce genre d’agence :

  • Le transport du corps du défunt avant sa mise en bière

  • Le toilettage mortuaire

  • Les soins de conservations du corps

  • La mise en bière ainsi que l’achat ou la confection d’une urne funéraire/d’un cercueil

  • La gestion de la chambre des obsèques : pour les visites des proches ou des amis et pour les veillées

  • La fourniture d’une voiture pour les funérailles

  • La fourniture du personnel pour le service

  • La crémation ou l’inhumation.