Pourquoi choisir la découpe au plasma pour découper les métaux ?

Pour découper le métal, on a recours à de nombreux procédés. Le choix se fait généralement en fonction de l’épaisseur et de la nature du métal à découper. La découpe au plasma en fait partie. C’est une technique de plus en plus utilisée de nos jours, notamment grâce aux progrès apportés dans son fonctionnement. Actuellement, la découpe plasma est utilisée dans de nombreux domaines : de la confection de prototypes à la modélisation et la décoration des métaux. Malgré les performances qu’affiche cette technique de découpe, elle n’est pas toujours recommandée.

Qu’est-ce que le découpage au plasma ?

La découpe au plasma est une technique de découpage automatique ou manuelle de matériaux conducteurs, habituellement les métaux. Elle convient en général à tous les types de métaux, comme l’aluminium, l’acier de construction ou l’acier de carbone(80 mm d’épaisseur), l’acier inoxydable (100 mm d’épaisseur), les alliages de 120 mm d’épaisseur et le cuivre de 100 mm.

Comment fonctionne la découpe au plasma ?

Tout commence par l’injection de gaz plasmagènes dans le processus. Il peut s’agir d’argon, d’hydrogène, d’azote ou d’oxygène. Ce gaz est ensuite ionisé, autrement dit chargé électriquement.

Ensuite, un arc électrique met le gaz sous très haute pression grâce au principe de l’énergie cinétique. Cela provoque le réchauffement du gaz qui atteint alors une température entre 18 000 et 24 000 °C.

Enfin, ce mélange à haute température est ensuite expulsé, ce qui permet de couper le métal. Le processus consiste à fondre le métal et le souffler pour obtenir la découpe. Selon le matériau et le besoin de la coupe, on peut opter pour la mono-injection ou la double injection (surtout utilisée pour couper les métaux épais).

Quels sont les champs d’application de ce procédé ?

La découpe au plasma est utilisée dans de nombreux domaines. Elle est surtout utilisée dans le secteur de la construction, pour la confection de coque de bateaux, d’éolienne, d’engins de chantiers ou de machines agricoles, etc.

Cette technique est également utilisée dans la découpe des feuilles d’aluminium, d’aciers destinés à la construction et de prototypes en tout genre.

Le processus peut être également manuel. C’est le cas des artisans, qui réalisent la découpe de métaux plus ou moins épais. Dans ce cas, on peut citer la confection des petites pièces, les portails et les objets de décorations en métal.

Avantages et inconvénients de la découpe au plasma

La découpe au plasma est surtout appréciée pour sa rapidité et sa précision. En effet, comparée à l’oxycoupage, sa vitesse de découpe est 10 fois plus élevée, lorsqu’il s’agit de tôles de faible et moyenne épaisseur.

Pour les matériaux épais également, elle réalise une découpe nettement plus rapide que le laser.

L’utilisation de cette technique ne dépend ni de la qualité du matériau, ni de l’environnement du travail. Ainsi, tout comme le soudage au plasma, la découpe peut être réalisée même dans les milieux immergés, pour les travaux sous-marins, par exemple.

De nos jours, les découpeurs au plasma sont plus compacts et plus portatifs. Cette praticité permet de faciliter les travaux des artisans.

Malgré ces nombreux atouts, l’utilisation de cette technique est limitée. En effet, sa performance diminue lorsqu’il s’agit de couper des matériaux d’une épaisseur de 160 mm. De même, elle ne convient pas pour la coupe de matériaux fins de 0.5 mm.

Comparé à la découpe au laser, son trait de scie est plus large, ce qui ne convient pas à certains travaux.

Où réaliser la découpe au plasma à Montauban ?

Pour vos besoins en découpe au plasma, faites appel à l’entreprise SOFERMO à Montauban. Elle se spécialise dans la création de portails personnalisés et utilise cette technique dans son processus de fabrication.