Souscrire à un contrat de prévoyance obsèques : est-ce avantageux ?

La souscription à une assurance obsèques permet de financer à l’avance tous les frais liés à l’enterrement et de bien préparer la cérémonie de funérailles de l’assuré. Ainsi, la famille de la personne décédée sera soulagée et peut se concentrer sur le deuil.

Assurance obsèques : qu’est-ce que c’est ?

Les funérailles supposent, en général, un coût très élevé pour la famille du défunt. En moyenne, ce prix peut atteindre jusqu’à 3 500 euros. Voilà pourquoi, la souscription à une assurance obsèques est très importante. En effet, cela permet de prévoir les charges, tout en épargnant un capital prévu pour l’organisation de ses obsèques. À l’heure actuelle, 5 % des Français sont concernés par ce type de contrat.

Autrement appelée contrat d’obsèques, cette assurance est établie auprès d’une banque ou d’un établissement financier ou d’un assureur. Le principal objectif est d’alléger la famille grâce aux différents niveaux de prévoyance envisageables.

Différence entre assurance obsèques et assurance décès

De nombreuses personnes confondent les assurances « obsèques » et « décès ». Cependant, ils sont très différents. En fait, la première est uniquement destinée aux dépenses de la cérémonie funéraire et de l’enterrement. La seconde , quant à elle, est une somme versée aux proches du défunt après son départ.

Contrat d’obsèques en prestation ou en capital : lequel choisir ?

Le contrat de prestations

Selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurances ou la FFSA, seulement 25 % des contrats d’assurance obsèques sont représentés par le contrat en prestation.

Ce type de contrat garantit le financement et le bon déroulement des obsèques. En effet, un devis détaillé qui liste les différentes prestations funéraires est soumis préalablement à l’assuré.

Une fois le devis finalisé, le professionnel des pompes funèbres le transmet auprès d’une compagnie d’assurance. Celle-ci, à son tour, prend en charge le règlement d’une cotisation. Ainsi, les dernières volontés seront respectées et effectuées à la lettre, et ce, avec l’assurance que sa famille ou ses enfants ne doivent plus couvrir les frais d’obsèques.

Le capital obsèques peut être versé au moyen de remboursements sur factures ou directement à l’acquéreur.

Pour garantir que le capital posé par l’assuré soit entièrement consacré au financement des funérailles, le Sénat a pris des initiatives en 2004 :

  • Les services funéraires que l’entreprise de pompes funèbres n’a pas réalisés seront restitués au bénéficiaire du contrat en prestation.
  • Si le coût d’obsèques est inférieur au montant du capital à disposition, les héritiers du défunt recevra la somme disponible.

Le contrat en capital

C’est le type d’assurance obsèques le plus facile à établir. Le contrat en capital consiste à donner au bénéficiaire une somme d’argent dédiée pour l’organisation des funérailles. Ce contrat est directement adhéré auprès d’une banque ou d’un assureur.

Grâce à cette assurance, la famille du défunt ne supporte pas les dépenses associées au rite funéraire. En effet, les modalités des obsèques, voire le choix entre crémation et inhumation ne sont pas précisés. Il suffit tout simplement de désigner le montant du capital et un bénéficiaire qui va le recevoir.

Cependant, la manière dont le bénéficiaire utilisera l’argent ne peut pas être contrôlée. C’est donc le principal inconvénient de ce contrat. De plus, le souscripteur ne peut même pas approuver le genre de cérémonie, de rite ou le choix de l’entreprise funéraire. Pourtant, la mise en place de ce type d’assurance est très simple, car il n’engendre pas des examens médicaux. Il est également non imposable jusqu’à un certain seuil.

À qui s’adresser ?

Les soucis financiers et administratifs sont inhérents à l’organisation des funérailles. Mais vous pouvez éviter cela en vous souscrivant à un contrat de prévoyance obsèques. Contactez donc les POMPES FUNÈBRES BALEUR à Mauvezin. Cette entreprise funéraire prendra en charge toute l’organisation de vos funérailles.