Tout sur l’installation d’ascenseurs adaptés

Pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite dans un bâtiment à étage, il est nécessaire d’installer des ascenseurs adaptés. Le modèle et les réglementations régissant l’utilisation de l’appareil varient en fonction du type de maison et du handicap de la personne.
Pour les personnes en fauteuil roulant, les ascenseurs adaptés doivent être équipés d’une porte de 0,80 m de largeur, d’une cabine de 1,10 m de largeur et d’une profondeur de 1,40 m. Privilégiez une installation loin des escaliers pour éviter une chute. Assurez-vous également que les boutons de commande ne se situent pas à une hauteur supérieure à 1,30 m, que la précision d’arrêt soit plus ou moins à 0,01 m du sol et que la surface possède 1,50 m de diamètre.
Pour des personnes avec des problèmes de vue ou d’audition, il vaut mieux opter pour des ascenseurs adaptés avec des revêtements de sol détectables. Pour indiquer aux malentendants le déplacement de l’appareil, celui-ci doit être équipé de la mention montée ou descente. Pour que les personnes malvoyantes puissent savoir où elles vont, les ascenseurs doivent comprendre des inscriptions en braille.
Avant de procéder à l’installation d’ascenseurs adaptés, découvrez les différents modèles disponibles :
L’ascenseur de type 1
L’ascenseur de type 1 possède une cabine de 1 x 1,25 m et supporte un poids maximum de 450 kg. Il peut accueillir un seul fauteuil roulant.
L’ascenseur de type 2
L’ascenseur de type 2 peut accueillir un fauteuil roulant et quatre autres personnes. Il peut supporter une charge de 650 kg. Sa cabine mesure 1,10 m x 1,40 m.
L’ascenseur de type 3
Ce dernier modèle, quant à lui, peut supporter un poids de 1 275 kg et accueillir deux fauteuils roulants ainsi que quatre autres personnes. Sa cabine mesure 2 m x 1,40 m.
Sachez que le type 1 est parfait pour les bâtiments existants et en rénovation. De par sa taille, il s’adapte à n’importe quelle structure. Le type 2 est idéal pour les logements neufs. Il offre diverses options d’aménagement. Le type 3 est destiné aux établissements publics tels que le métro, l’université et l’hôpital. Le choix d’un ascenseur adapté pour une résidence ou un fonds de commerce est différent.
L’ascenseur adapté résidentiel
L’installation d’un ascenseur adapté résidentiel exige généralement un permis de construire. Pour en être sûr, renseignez-vous auprès de votre municipalité. Pour bénéficier d’une pose répondant aux normes en vigueur, adressez-vous à une entreprise professionnelle telle que MOBILS ÉLÉVATEUR. Effectivement, un ascenseur adapté doit comprendre une plateforme d’au moins 34 à 54 pouces. En ce qui concerne la configuration, vous avez également la possibilité d’installer une cabine avec simple ou double ouverture. Pour assurer la sécurité de la personne à mobilité réduite, pensez à mettre en place une porte automatique, une barrière ou un grillage.
En outre, un ascenseur adapté résidentiel doit être composé d’une dépression de 8 à 14 pouces de profondeur. Attention ! Ne confondez pas l’élévateur et l’ascenseur. Ce sont deux appareils qui se diffèrent au niveau du mode de fonctionnement, de la capacité et de la vitesse. Une telle installation coûte en moyenne 22 000 euros. Cependant, ce montant peut varier en fonction du matériau de la cabine, de la présence d’un local technique et du type d’ouverture.
Pour un ascenseur adapté résidentiel, vous avez le choix entre une installation intérieure et extérieure. La première option regroupe la plateforme verticale hydraulique à câbles, à tambour d’enroulement, le siège d’escalier droit ou courbe. Pour la deuxième option, il vous est conseillé de mettre en place une plateforme verticale.
L’ascenseur adapté commercial
Pour faciliter l’accès à votre local ou bâtiment commercial, procédez à l’installation d’un ascenseur adapté commercial. Il existe différents modèles au choix. Pour trouver celui qui répond le mieux à vos attentes, adressez-vous à une entreprise spécialisée. Celle-ci peut aussi vous proposer des services de réparation si elle dispose du personnel qualifié.