Les 4 points à voir pour aménager une salle de cinéma maison

Regarder un bon film chez soi, c’est bien. Avoir une salle de cinéma à la maison c’est encore mieux. Vous pensez à reconstituer une salle de cinéma ou souhaitez une version cinéma « fait-maison ». Penser à ces quatre points vous aidera.

La pièce

En général, une pièce aveugle est l’endroit idéal pour aménager une salle de cinéma chez soi. La cave, les combles, le garage se prêtent bien à ce genre de projet. Quoi qu’il en soit, choisissez si possible une pièce avec peu d’entrée de lumière. Pour des pièces illuminées comme le salon, il existe des solutions (volets, store, rideaux ou panneau).

De la grandeur de la pièce dépend le choix du matériel. Une surface de 15 m² est un minimum. Une longueur de 30 % supérieure à la largeur est une proportion convenable. Une pièce rectangulaire est conseillée par les professionnels pour l’acoustique et le visionnage.

L’écran

Vous avez le choix entre une télé et un écran de projection. C’est la largeur de l’écran qui conditionne le champ de vision. Et il faut choisir cette largeur en fonction de la longueur de la pièce et de la distance entre l’écran et les fauteuils.

L’écran de projection

Pour l’écran de projection, 2 formats sont connus le 16:9 et le 2:35. Le 2:35 est le format utilisé dans les salles de ciné publiques. Classique ou courbe (curve), 4K ou pas… Quel que soit votre choix, il faut un écran de type trans-sonore . Ainsi, les enceintes peuvent être mis derrière l’écran pour une immersion totale.

Si vous avez choisi votre salon comme salle de ciné, une toile technique constitue le meilleur choix.

La TV

Pour la télé, c’est à partir de 85 pouces que l’image offre la sensation d’immersion comme au cinéma. Vous avez le choix entre des écrans HD, Full HD et 4K. Il existe aussi des écrans courbés. L’avantage de la TV c’est qu’elle convient pour une pièce dont la surface est inférieure à 15 m². La compagnie É-lite peut vous installer le système vidéo adapté à votre pièce.

Le son

le traitement acoustique

Le principe réside dans l’équilibre entre matériau absorbant et matériau réfléchissant. Pour le sol, une moquette ou un tapis suffit le plus souvent. Pour les murs et le plafond, mettre des panneaux sont nécessaires. Pour les panneaux absorbeurs, c’est entre la position d’écoute et les enceintes avant. Les panneaux diffuseurs doivent être situés derrière la position d’écoute. Et enfin pour les basses fréquences, mettre des panneaux absorbeurs dans les coins de la pièce. Il faut aussi penser à insonoriser la salle. Deux objectifs : ne pas gêner le voisinage et ne pas faire entrer le bruit extérieur.

Le matériel :

La configuration la plus utilisée reste le 5.1 (5 enceintes et 1 caisson grave) . Si vous avez la place et les moyens, pensez à un système 7.1 ou 7.2. Notez qu’il faut choisir un lecteur équipé du système compatible. Ce spécialiste de l’installation audio et vidéo à Rive-sud vous apportera son aide.

L’éclairage

Couleur de la pièce

Une pièce trop éclairée nuit à la qualité de l’image. Pour les murs et le plafond, il faut privilégier les couleurs sombres et mates. Peindre la pièce en noir reste l’option idéale. Ainsi, la réverbération de la lumière de l’écran par les murs n’impactera pas la qualité de l’image.

Le système d’éclairage

Il faut prévoir un système d’éclairage global de la pièce et un circuit d’éclairage ponctuel et tamisé. Pour l’éclairage de toute la pièce utilisez les encastrés, les spots et les appliques. Les ampoules connectées présentent plusieurs avantages. Durant la projection, les rubans de LED fourniront la source lumineuse nécessaire pour le déplacement des personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *